Interview de Miglena Auclair Artiste et créatrice de Blitz Art Portrait, Art Space à Genève

4 October

Miglena est une femme aux talents multiples. Plasticienne, artiste, professeur, expert en restauration d’œuvres d’art.…Dotée de beaucoup de gentillesse et généreuse, elle vient de créer un espace d’art, dans le quartier de Florissant à Genève, ou les artistes, les associations peuvent trouver un espace d’exposition, de réunion, de réflexion…

Nous avons eu la chance de la rencontrer dans son atelier, au mois de mars, pour en apprendre d’avantage sur elle, son art et ses projets. Laissons la parole à Miglena.

Q : Pourriez-vous nous parler de votre parcours ?

Je suis Genevoise, d’origine bulgare. C’est à l’âge de 10 ans, à l’école, que j’ai commencé mon apprentissage du dessin. Un jour notre professeur, nous avait inscrits dans un concours. J’ai gagné à ma grande surprise. A partir de là, les choses se sont accélérées. Il y avait une cérémonie officielle, et mon professeur avait parlé avec mes parents pour leur dire qu’il fallait que je m’applique et que je me prépare pour entrer à l’école des beaux-arts. Cette préparation m’a pris 3 ans, mais j’y suis arrivée haut la main.

J’avais une passion pour l’architecture et le design d’intérieur, et il allait donc de soi, que j’avais choisi cette formation. C’était une formation de 5 ans. On y apprenait toutes les techniques spécifiques aux arts décoratifs. Après cette formation, je suis entrée à l’université. J’ai finalement terminé mes études avec un master. Pendant ma formation on a beaucoup appris sur toutes les différents techniques : gravures, sculptures, peintures, l’art monumental, les fresques…C’était une formation vraiment complète. Lorsqu’on avait terminé nos études, non seulement on avait notre diplôme, mais également un diplôme d’enseignant des beaux-arts. Plus tard, j’ai également suivi une formation de restauration d’œuvres d’art. Je me suis également formée aux techniques de l’iconographie, pour pouvoir maitriser l’art byzantin. J’ai également fait des sculptures, et participé à de nombreux concours pour des monuments. J’ai également créé des mobiliers urbains. Toujours curieuse, et dotée d’une soif d’apprendre j’ai également étudié et travaillé beaucoup sur la décoration « trompe l’œil », fresques de grandes dimensions.

Je suis venue en Suisse, en 2003 pour faire une spécialisation de restauration de sculptures et de moulages, au sein des beaux-arts de Genève. Genève, m’a tout de suite séduite et les hasards de la vie ont fait le reste. C’est ma ville, mon énergie. C’est là que je m’inspire, que je m’épanouis.

Q : Comment est-ce que tu as eu l’idée de créer cet espace ?

Les premières années j’ai participé dans des expositions de collage avec des travaux sur papier. J’avais une place dans un atelier collectif, mais cela a été une période assez difficile car ma fille était petite et il fallait bien s’organiser. En 2012, j’ai du quitter mon petit atelier. J’étais vraiment perturbée car j’avais beaucoup de matériel diffèrent pour tous mes travaux. Et puis j’ai trouvé cet espace. Au début c’était petit, mais j’ai quand-même fait des expositions ici. J’ai eu la possibilité de reprendre toute la surface car j’avais envie d’y créer un espace culturel ou les gens pourraient se rencontrer, présenter leurs œuvres, faire des présentations de livres, des débats etc. Il y a mon atelier ou je travaille et ou j’enseigne le dessin, l’huile et d’autres techniques et aussi l’écriture d’icônes byzantines.

En novembre 2016, l’espace s’est mis en place. C’est au mois avril 2017 qu’on a formellement ouvert avec mes travaux grands formats à l’huile. Portraits dont le thème était « les fumeurs de cigares » L’exposition a duré jusqu’au mois juillet, et au mois d’aout j’ai commencé ce projet de restauration des œuvres d’art dans un château. Actuellement je prépare de nouveaux travaux pour une exposition à l’automne à Sofia.

Q : Comment est-ce que cela fonctionne ?

L’idée est de faire quelque chose de temps en temps. Celui qui expose doit aussi participer aux frais. Les artistes peuvent envoyer leur candidature sur dossier. Cet espace donne plusieurs possibilités, et je tiens beaucoup à ce que cela reste un espace de rencontres et d’échanges.
Donc si vous avez un projet d’exposition, ou cherchez une espace agréable à Genève, prenez contact avec Miglena par email : blitzartportrait@gmail.com.